Outlander: Le chardon et le tartan

1540-1

Titre : Outlander: Le chardon et le tartan
Auteur : Diana Gabaldon
Date de publication :
Editions : J’ai Lu
Pages : 853 pages

Résumé: 1945. Claire passe ses vacances en Ecosse, où elle s’efforce d’oublier la seconde guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille.
Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois?  

Mon avis: Encore une romance historique écossaise, hé oui! ^^
Enfin romance mais pas que! En effet on retrouve aussi dans ce livre une petite partie de fantastique et une grosse dose d’aventures. C’est vraiment une histoire palpitante avec de nombreux rebondissements et qui a le pouvoir d’emmener son lecteur à la découverte de l’Ecosse du 18ème siècle.
Mon avis dans tout ça? Romance + Ecosse + aventure = j’ai aimé et je comprends parfaitement que pour beaucoup ce livre ait été un coup de cœur même si ce n’est pas mon cas. En effet même si j’ai passé un très bon moment de lecture il manquait, pour moi, ce petit truc en plus pour que je sois totalement emballée, pour que l’histoire me retourne la tête ^^.
J’aurais aimé des personnages un peu plus profonds et surtout une Claire un peu plus tiraillée, car j’ai trouvé qu’elle l’oubliait un peu vite son Franck (bon j’avoue que si Jamie est comme dans la série télé je la comprends un peu lol). Après je me dis que ce n’est qu’un premier tome et que la suite répondra peut être plus à mes attentes mais pour l’instant je classe ce livre dans les bonnes lectures de passe temps.
Par contre dans les points positifs, j’ai adoré les descriptions que l’auteure nous fait des lieux et des paysages qui, sans alourdir le récit, mettent dans la tête des images de grandes plaines verdoyantes, de lacs aux eaux grises et de nature sauvage dont l’homme n’est que l’un des nombreux habitants.
Au final j’ai passé un excellent moment de lecture et je recommande ce livre à tout ceux qui aiment l’aventure à la sauce romance écossaise =).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s